Verres à cocktail

Verres à cocktail Il y a 220 produits.

Il existe un grand nombre de verres à cocktail, tous dédiés à une création en particulier. L'idée est de toujours servir les cocktails forts et puissants dans des verres de petite contenance, et les cocktails plus faibles en alcool dans des verres fins et un peu plus grands. Il est donc primordial de bien choisir son verre, en fonction du cockta...

Il existe un grand nombre de verres à cocktail, tous dédiés à une création en particulier. L'idée est de toujours servir les cocktails forts et puissants dans des verres de petite contenance, et les cocktails plus faibles en alcool dans des verres fins et un peu plus grands. Il est donc primordial de bien choisir son verre, en fonction du cocktail réalisé.

Détails

Sous-catégories

  • Shot

    Les verres à shot (5cl à 10cl) accueillent volontiers les cocktails puissants ou les alcools purs. Ces verres sont adaptés aux boissons qui se boivent d'un trait comme le Tequila Shot ou le B-52, et conviennent aussi pour déguster la vodka.

    D'après le Oxford English Dictionary, le terme anglais shot glass serait apparu pour la première fois dans le New York Times dans les années 1940. Mais les références à des petits verres destinés à servir du whisky ou du rhum remontent au début du XIXe siècle. Après la prohibition aux États-Unis, les anciens verres à whisky, plutôt fins, sont progressivement remplacés par des verres aux bords moins fragiles et à la base plus épaisse. Progressivement ce type de petits verres va se répandre.

    En anglais, le mot shot signifie "coup". Le nom de verre à shot s'expliquerait alors simplement par le fait qu'il contient une petite quantité d'alcool, bue en une seule fois. Une légende propose une explication plus romanesque à ce nom : elle raconte qu'au temps du Far-West, les cow-boys peu fortunés se rendaient dans les saloons et troquaient des petites quantités d'alcool contre des cartouches. Le mot shot viendrait alors de là, puisqu'il peut également signifier "coup de feu" en anglais.

  • Verre Old-Fashioned &...

    Les verres Old-Fashioned et verres Rocks (15cl à 33cl) sont très utilisés pour les short drinks et les alcools servis "sur glace" comme le whisky.

    Appelé également "lowball" ou plus simplement "petit tumbler", son nom lui vient du célèbre cocktail américain Old-Fashioned.
    En 2005, un article du C-J place la création de l'Old-Fashioned aux alentours de 1880 à Louisville, dans un club privé. Son créateur, le colonel James E. Pepper, en aurait ensuite apporté la recette au Waldorf-Astoria. En 2015, le maire de Louisville le reconnaît comme le cocktail officiel de la ville. On l'appelle également verre Rocks puisque l'on s'en sert le plus souvent pour les cocktails on the rocks ("sur glace" en anglais).

    Il est aussi recommandé pour des recettes telles que le White Russian, le Gimlet ou la Caïpirinha.

  • Verre Tumbler & verre...

    Les verres Tumbler ou verres Collins (30cl à 70cl) sont les plus hauts des verres. Leur forme est cylindrique et plus fine que celle des verres Highball, avec lesquels ils sont souvent confondus.

    Le verre Tumbler tient son étymologie du verbe anglais tumble qui veut dire culbuter. De par son procédé de mise en oeuvre, ce verre aurait été, à l'origine, fabriqué avec un cul bombé, qui l’aurait empêché de tenir droit, obligeant à le stocker à l’envers. La forme actuelle est arrivée au XIXe siècle, lorsqu’un charpentier est allé voir un maître verrier pour lui demander de souffler un verre aux formes plus carrées. Devant l’impossibilité technique du verrier, le charpentier a suggéré de fabriquer un moule presse, qui a donné naissance au premier Tumbler actuel. 
    Ils sont également appelés verres Collins en référence au cocktail Collins.

    Il existe aujourd’hui un nombre impressionnant de formes, gravures et couleurs appliquées aux verres Tumbler.

  • Verre Highball

    Les verres Highball (20cl à 40cl) tirent leur nom de la famille de cocktails Highballs ("boissons allongées"). Avec leur grande contenance, ils sont parfaitement adaptés aux longs drinks et peuvent accueillir les nombreux glaçons nécessaires au rafraîchissement.
    Techniquement, pour les glaçons en cubes nous remplirons le verre aux 2/3, tandis que pour la glace pilée, nous le remplirons entièrement. Ce type de verre est généralement utilisé pour les cocktails qui demandent un mixer, c'est-à-dire un élément sans alcool, tel que le soda, tonic ou jus, et beaucoup de glaçons. Les recettes sont généralement faibles en alcool... ce qui en fait un verre prisé pour les recettes rafraichissantes en été.
    Il convient ainsi aux recettes telles que 
    le Singapore Slingle Passion Breeze ou le Cuba Libre.

  • Verre à Martini

    Les verres à Martini (7cl à 14cl) restent, dans l'imagerie collective, les verres à cocktail emblématiques. Toujours servis sans glaçons, les short drinks sont rafraîchis soit au verre, soit au shaker. Le verre à Martini se décline principalement en deux tailles, le plus petit pour les Dry Martini et les plus grands pour les assemblages allongés. L'image de ce verre a été fortement popularisée lors de son apparition dans le film L'Ange de Broadway avec Douglas Fairbanks Jr. et Rita Hayworth en 1940.

    Ce verre a été inventé après la création du cocktail Martini : il prend sa forme définitive au début du XXe siècle. Sa forme a été choisie principalement pour ses qualités thermiques et gustatives. Le cône permettrait de garder le cocktail frais plus longtemps et le large buvant a été choisi pour révéler les arômes du gin. Sa grande exposition à l’air permet de révéler l’ampleur du cocktail. Enfin, le long pied permet d’isoler la chaleur de la main pour ne pas réchauffer le verre, puisque le cocktail est servi sans glace.

    On raconte qu'au temps de la prohibition, ce verre conique permettait de jeter discrètement la boisson afin de ne pas être arrêté par la police.

  • Verre à Margarita

    Les verres à Margarita (22cl à 27cl) sont tout aussi reconnaissables que les verres à Martini. La forme en double bol reste un trait d'humour dans la famille des verres à cocktail et fonctionne particulièrement bien avec la glace de type granité. Préférez les plus petits verre pour les boire sans glace. Les plus grands conviennent parfaitement aux recettes frozen ou slushySon nom lui vient du célèbre cocktail Margarita, mais présentera avec élégance d’autres recettes telles que le Malcon.

    La forme de ce verre aurait une origine très surprenante. Les verres auraient été inventés à Mexico en recyclant des bouteilles de Coca-Cola défectueuses à la sortie d’usine. Par la suite, l’usine de production de bouteille aurait fermé mais la production de verres à Margarita aurait continué.

  • Verre Hurricane

    Les verres Hurricane, aussi appelés verres tulipe, restent l'icône des verres à cocktail des années 90. Le pied court est surplombé d'un verre ballon au bord évasé, tout en élégance. Sa forme fait penser aux anciennes lampes à pétrole, les hurricane lamps, qui lui ont donné leur nom. Ce verre est habituellement utilisé pour des cocktail tropicaux servis avec de la glace pilée, tels que l'iconique Pina Colada, ou encore le Sex on the beachIl est affectionné par les bars de plage, sa forme originale lui donnant un caractère plus vacancier, moins stricte que les lignes droite du Highball.

  • Verre Tiki

    Les verres Tiki sont emblématiques des années 30 aux États-Unis. Les Tiki Mugs sont en céramique et décorés d’un style particulier et propre à l’imagerie polynésienne. Aujourd’hui, on en retrouve de toute tailles et couleurs. Pour la plupart figuratifs, ils représentent des têtes sculptées stylisées polynésiennes, des planches de surf, et toutes les inspirations tropicales. Cette mode a commencé avec l’ouverture du Don the Beachcomber, un restaurant-bar à thème polynésien à Hollywood. Le phénomène a pris et s’est très rapidement répandu, les verres Tiki avec.
    Dans les années 60, aux Etats-Unis, un kit de moulage de verre Tiki était vendu et permettait à chacun de faire soi-même son verre. Ce type de relique est très recherché par les collectionneurs aujourd’hui.
    Le grand retour de mode des verres Tiki s’est fait durant les années 90. Très populaires sur le continent américain, on les retrouve tout de même en Europe et en France, mais de manière plus confidentielle. 

  • Autres verres à pied

    Les coupes et verres à pied (14cl à 18cl) sont recommandés pour les cocktails raffinés agrémentés de fruits, ainsi que pour les mélanges à base de champagne. Il s'agit d'un verre large et court, utilisé plus anciennement pour boire le champagne mais on lui préfère de nos jours la flûte. Il est encore employé pour quelques cocktails européens, et peut être une belle alternative au verre en coupette pour les Margaritas. Les coupes sont recommandées pour les cocktails opaques, notamment pour sublimer le Marmalade Sour.

  • Mug & timbale

    Les mugs et timbales (32cl à 50cl) sont des contenants métalliques destinés à accueillir des cocktails tels que le Mint Julep ou le Moscow Mule. Il s'agit traditionnellement d'un gobelet en argent ou en métal blanc, tenu par la base et le haut du bord, permettant ainsi à un givre de se former à l'extérieur du gobelet.
    L'histoire raconte que dans les années 40, un commercial Smirnoff a parcouru les États-Unis en demandant aux bartenders de poser avec une bouteille de vodka, ainsi que des mugs en cuivre. L'idée étant de vendre son produit et de populariser le Moscow Mule. Ces photos Polaroïd se sont répandues, et constituèrent une sorte de preuve quant au succès du cocktail et de son contenant. Mais ce gobelet métallique n'est pas uniquement un choix esthétique : l'acidité du citron au contact du cuivre crée une réaction chimique entraînant alors un goût très singulier
    Les mugs et timbales métalliques sauront encenser toutes les préparations, en les enveloppant d'un doux parfum rétro et un brin traditionnel.

par page
Résultats 1 - 20 sur 220.
Résultats 1 - 20 sur 220.

Verres à cocktail